Non classé

Dimanche 31 juillet – Goegnies (Quévy)

De nombreux cyclos sont présents au rendez-vous dominical, puisque le départ se fera à 14 pour prendre la direction de Goegnies-Chaussée. Le parcours prévu est prometteur, puisqu’il nous fait passer par des routes que nous empruntons rarement et nous emmène dans les Honnelles.

Nous ne formons qu’un seul groupe pour l’aller et l’allure est déjà bien soutenue, malgré un vent assez fort aujourd’hui. A l’arrivée à Quévy, le groupe a une moyenne de 27 km/h et déjà 40 kilomètres au compteur. Sur place, nous nous inscrivons et prenons le temps de nous ravitailler (il faut dire qu’il y a de la Maredsous à la carte !).

Pour le retour, deux groupes se forment en fonction des forces en présence. Le G1 finira la rando avec une belle moyenne de 29,5 km/h et le G2 maintiendra l’allure initiale. En tout, les deux groupes auront réalisé un parcours de 80 km avec un beau dénivelé à la clé.

De leur côté, Alain, Cédric et Chloé réalisent un parcours de 50 kilomètres au départ de Ath. Une pointe sera faite pour aller chercher Amandine à Chièvres avant d’aller chez Gina.

Jean-Mi et André ont également réalisé un circuit à deux en n’oubliant évidemment pas d’être présents à 11h à Ladeuze.

« Quand les (deux) chats sont partis, les souris dansent » … il semblerait que certains cyclos ne sont pas arrivés à 12h30 à Tongre, puisqu’ils auraient bien profité de l’apéro aujourd’hui en jouant les prolongations😉

Non classé

Samedi 30 juillet – Rando club

En ce samedi matin, nous nous retrouvons à six cyclos (Alain, Freddy, Mathieu G., Laurence, Laurent et Chloé) pour prendre la route en direction du Mont de l’Enclus, parcours proposé par Laurence. Nous prenons le départ à 8h30 depuis la Ruelle pour nous diriger vers Mainvault en passant par Moulbaix et Ligne. La première difficulté nous attend, même si elle n’est pas insurmontable : l’ascension du bois d’Assoumont.

Dans la descente, nous espérons retrouver Marie qui allait peut-être se joindre à nous, mais comme nous arrivons avec un peu d’avance, nous piquons une pointe jusque chez elle… Nous continuerons à six, Marie semble encore dormir paisiblement 😉(elle se rattrapera le lendemain en roulant avec le G2).

Après Buissenal, nous prenons la direction de Frasnes et nous nous confrontons à l’ascension de la Croisette. Nous ne pouvons que penser à Luc M. qui, s’il avait été avec nous, aurait certainement râlé durant toute la montée 😉

Les deux plus grosses difficultés du parcours passées, nous sommes persuadés que plus aucun obstacle ne viendra ralentir le rythme du groupe… Mais c’était sans compter sur le sens de l’orientation et la géographie de Laurence 😛 Après un détour du côté de Dergneau, car l’un des chemins proposés nous faisait traverser une carrière, nous empruntons un Ravel  qui devait nous mener à Russeignies. Nous serons freinés dans notre élan, puisque cette autoroute pour vélo s’arrête à la frontière wallonne, nous obligeant à faire demi-tour. Laurence découvre alors qu’on est en Flandre et près de Renaix ! Évidemment, nous ne manquerons pas de la taquiner jusqu’à la fin de la rando et de l’apéro.

Finalement, nous traversons enfin Mont de l’Enclus, ce qui nous donne l’envie, lors d’une prochaine rando, de nous attaquer à l’ascension du Trieu et du Mont. Le retour nous fait passer par Celles, Velaines, Thieulain, Grandmetz, Blicquy et Huissignies. Nous prenons l’apéro chez Gina où nous retrouvons Jean-Michel qui nous attendait pour partager un verre avec lui.

Nous aurons effectué un très beau parcours de 80 kilomètres à une moyenne de 25,5 km/h qui nous aura permis de (re)découvrir des routes que nous empruntons peu. Un tout grand merci à Laurence pour ce parcours agréable et humoristique.

Dans l’après-midi, Maxime et Amandine ont roulé pour effectuer un parcours de 35 kilomètres à leur aise.

Non classé

Dimanche 19 juin – Quiévrain

Le temps orageux n’aide pas les nombreux cyclos habituellement présents à se motiver pour la sortie du jour vers Quiévrain. Il faut dire que plusieurs sont arrivés chez Brouillard déjà bien trempés. Au départ, les courageux sont peu nombreux, mais prêts à faire fi de la pluie. Nous partons à 6 : Laurence, Pierre, Marie, Luc V., J-F et Chloé.

Nous empruntons le Ravel jusqu’à Beloeil pour nous diriger vers Harchies et emprunter la route vers la France. La pluie est présente de temps en temps, mais il nous est donc impossible de nous sécher. Nous avons le vent dans le dos principalement, mais le rythme reste calme avec une moyenne de 25km/h. Passés Quiévrechain, nous sommes plutôt d’avis de reporter à une autre fois la sortie Picon initialement… évidemment à contrecœur !

Nous arrivons à Quiévrain pour l’inscription à leur rando et nous décidons de prendre le temps de nous ravitailler correctement. Nous profitons d’une boisson et d’un sandwich et cerise sur le gâteau, nous nous retrouvons avec Jean Mahy, l’occasion de discuter avec lui.

Au moment de repartir, nous avons l’agréable surprise de voir arriver Freddy. Il avait attendu que l’orage se calme pour prendre la route de Quiévrain avec l’idée de nous rejoindre. Il a donc fait l’aller à plus de 31km/h et finira la sortie avec le groupe.

Malgré le vent de face, l’allure s’intensifie et le ciel commence à s’ouvrir.  Nous parvenons à sécher et tirés par Pierre et Freddy, nous finissons la rando avec une moyenne de 26,5km/h pour 60km environ.

L’apéro était prévu à Irchonwelz où avait lieu la ducasse du village. Si nous étions 7 à rouler, nous étions surtout 20 à nous retrouver pour ce moment de convivialité… comme quoi la pluie ne démotive pas à prendre un verre 😉

Non classé

Dimanche 12 juin – Vieux-Leuze

Ce dimanche matin, de nombreux cyclos étaient encore une fois bien présents pour notre rendez-vous hebdomadaire. Accompagnés par une météo plus qu’agréable, nous prenons le départ à 17. L’ambiance dans le peloton est bonne et chacun prend le temps de discuter avec les compagnons du jour. Il faut dire qu’un départ groupé permet de retrouver certains cyclos avec lesquels on a parfois moins l’habitude de rouler.

Le programme du jour nous emmène rejoindre, à partir d’Irchonwelz, le circuit proposé par le Cyclo Bike Arena. Après Villers-Saint-Amand, nous nous dirigeons vers Mainvault où nous attend la montée du Mont vers le ravito.

Animés et motivés, Laurent L., Luc L., Michaël et Mathieu décident de se faire plaisir en partant à l’assaut de quelques bosses et côtes ; notamment la redoutée des Papins. Ils rejoindront le reste du groupe à l’apéro.

Les autres cyclos prennent, quant à eux, la direction du Bois Hellin, d’Houtaing, de Grandmetz (où nous aurons la surprise d’être encouragés par la famille de Mathieu V.), Thieulain pour aller rejoindre Vieux-Leuze. Après l’inscription et un ravito mérité, nous reprenons la route vers Blicquy, Moulbaix, Aubechies et Beloeil. A l’approche de l’apéro, Guyllian prend le relais et tire le groupe sur les derniers kilomètres. Cette accélération finale sera appréciée par certains, d’autres seront tout aussi contents de s’être accrochés.

Nous retrouvons à l’apéro, chez les Roitelets à Ladeuze, John toujours en convalescence, André et Jean-Michel, ainsi que Jean-Luc et Frédéric Limbourg qui avaient été marcher.

Jean-François a également été s’inscrire à Leuze de bonne heure ce matin. Enfin, de leur côté, Thomas et Julien ont emprunté une partie du parcours, à partir d’Irchonwelz jusque Leuze. Une belle sortie pour Julien vu le dénivelé et la distance qui augmente petit à petit.

Une mention spéciale pour Vincent qui aura réalisé aujourd’hui sa plus longue sortie (135 km) et qui aura eu le courage et la motivation de faire l’aller-retour jusque Warchin (avec le vent de face pour le retour après l’apéro). Bravo à lui pour cette belle progression en une seule saison !

Non classé

Samedi 04/06/2022 – Un peu de tout :-)

Début de semaine, certains groupes se mettaient d’accord pour les différents circuits de la randonnée de Ath prévue le dimanche. Notamment un G1 en mode « longue distance » (et non « performance ») pour permettre au plus grand nombre de se dépasser sur le Bad 100km 🙂 C’était évidemment sans compter sur la météo qui est venue tout chambouler!

Départ donc ce matin à 8h35 de la ruelle pour Guyllian Vignoble, Frédéric Bataille, Mathieu Gerard et Luc Lefebvre direction Ath pour retrouver Clo Vano et Laurent Leroy.
On connait la difficulté de cette sortie et dès le début, on gère nos efforts (on sait très bien que la sortie sera longue et difficile). D’après le GPS de Mathieu, 13 côtes sont répertoriées… mais combien de non répertoriées ? 🙄

Après avoir passé le « mont de Mainvault » à son aise, la première « grosse » difficulté se dresse devant nous: le Bourliquet, une première pour certains :-). Le passage se fera sans encombre, de bonne augure pour la suite!

Sommet du « Bois de la Houppe » (Km 50 du parcours) et, surprise, un ravito s’offre à nous! De quoi nous donner l’occasion de remplir nos gourdes (certains étaient partis avec une seule sur le vélo…un peu juste non?) et se reposer un peu avant de reprendre notre périple. 😌

Pendant la sortie (enfin surtout pendant le peu de passages « plats »), on discute entre nous, les « connaisseurs » expliquent les côtes et l’une d’elle revient souvent dans la conversation: le « Hameau des Papins » : 460 mètres de pur « plaisir » à 11,5% de moyenne! On la gravira tous sur le vélo…mais, une fois en haut, on mettra quand même quelques minutes pour s’en remettre avant de terminer le circuit 😀

La devise du club (on démarre ensemble, on rentre ensemble) a plus qu’été respectée, jamais personne n’était seul, et chacun se mettait au rythme de chacun que ça soit dans les côtes ou dans les passages « roulants ».😉 Après 107 Km à 24km/h de moyenne, nous retrouvons au CEVA un autre groupe parti à 9h30 (Luc Marguerite, Luc Monnier, Luc Héraut et Laurent Bottequin – sur le Bad 80km, 22,5km/h de moyenne) pour prendre un bon verre bien mérité et parler de cette fameuse sortie qui restera quelques jours dans les jambes, c’est certain!

A noter qu’un 3ème groupe composé de Luc Vignoble, Stéphanie, Fabien, Vincent, Fred L, Jérémy et Joe s’est inscrit à Givry via un parcours de 80 km effectué à 26,5 de moyenne, super! Jean-François, quant à lui, s’est élancé sur le 140km BaD de Bouffioulx (1650m D+ à 24,5km/h de moyenne, belle performance!)
Dans l’après-midi, Mathieu Verpoest et Olivier Jorion feront un duo « rando-club » sur un parcours de 50km à 25km/h de moyenne. Un trio composé d’André, Jean-Michel et Alain a effectué la rando de wiers suivi d’un petit apéro chez Gina 😉

Non classé

Dimanche 29 mai – Elouges

Ce dimanche, 17 cyclos ont pris le départ à 8h depuis chez Brouillard et deux autres ont entamé leur rando plus tardivement. Deux groupes se sont formés pour prendre la direction d’Elouges.

Les deux groupes prennent la direction de Basècles, mais dès Blaton les parcours se séparent. Le groupe le plus rapide, sous la houlette de John, prend la route vers Bonsecours et Condé-Sur-L’Escaut alors que le second groupe bifurque directement vers Bernissart et les Honnelles.

Sur l’arrivée à l’inscription, les deux groupes se croisent à deux reprises, l’occasion de rouler ensemble l’espace de quelques minutes. À Elouges, nous nous ravitaillons tranquillement et repartons pour finir la rando, direction Huissignies où nous attendent une série de cyclos musiciens de la fanfare du village. Nous redémarrons vers Thulin, Pommeroeul, Harchies, Stambruges et Huissignies.

Le groupe 2 aura roulé 76km à une allure de 29km/h et arrivera exceptionnellement dix minutes en avance à l’apéro. A noter la grosse performance de Pierre qui a roulé 90% en tête du peloton. Le groupe 3 rempruntera grosso modo la même route, à quelques exceptions près. Il aura parcouru environ 70 km à une allure de 25,5 km/h.

À l’apéro, nous profiterons d’un moment de convivialité avec les cyclos du jour et les musiciens sur le pied de guerre pour les 120 ans de la fanfare de Huissignies.

Non classé

Samedi 28 mai 2022: Audax Tournai

Nous sommes 12 au départ de la ruelle ce matin mais avec des forces vraiment différentes. Nous restons ensemble quand même pendant une vingtaine de kilomètres. A partir de ce moment, Luc V. va rester avec Jean-Michel, nous savons où nous retrouver. Dans le premier groupe, les plus forts gèrent en attendant les autres.

A Warchin, Vincent nous reçoit avec l’apéro et ses accompagnements, sympa! Merci aussi à Delphine et Pauline.

Après l’inscription, les groupes se répartissent différemment et équitablement (6/6). Le G1 va emprunter une partie du circuit proposé, ils se feront plaisir. Pour le G2, ça sera un retour plus plat et connu.

Nous nous retrouverons presque tous à Huissignies, pour saluer nos amis de la fanfare. Alain qui a roulé seul nous y rejoindra, sympa.

Non classé

Dimanche 22 mai 2022 – Vaulx

Un beau soleil et une température correcte dès le matin, cela suffit pour sortir un maximum de cyclos du lit 🙂 Et ce fut le cas encore cette fois-ci, nous étions 25 au rendez-vous à 8h pour notre rando du dimanche!

L’inscription est prévue à Vaulx, 2 parcours définis par Luc V. sont au programme… Il reste à se mettre en route. Départ groupé, ça fait du monde! L’organisation se passe bien, l’un ou l’autre cyclo jouant volontier le « signaleur » lors du passage dans les « gros carrefours » (sécurité avant tout).

La séparation G2/G3 va se faire progressivement au fil des kilomètres, certains nouveaux hésitent à rester devant, mais sont rapidement rassurés par les habitués: personne ne reste seul au VCTND et au pire, le G3 ne sera jamais bien loin 🙂

Après une première accélération au niveau d’Antoing (quelques membres du G1, qui dormaient encore « en queue de peloton », passent soudainement devant, hein Luc L :-D)? On atteint notre première destination pour profiter, déjà, d’un premier petit verre à l’extérieur et au soleil, top!

Au retour, le G2 va se transformer…quasi en G1! L’appel de l’apéro peut-être? En tout cas, ça roule! Tout le monde va y mettre du sien pour arriver à la Fermette quelques minutes avant 11h à un petit 30 de moyenne!

On y retrouvera J-F et Fred Simus, partis à 6h45 pour la double inscription Bruay-Vaulx suivi du G3. La terrasse est remplie, le moment convivial est géré par Guyllian avec brio (sous l’oeil attentif de Luc V), la relève est assurée 🙂

Non classé

Dimanche 15 mai – Quarouble

21 cyclos étaient au rendez-vous pour notre rando dominicale. Trois groupes se forment : un premier (Jean-Luc, JF et Fred S.) qui a pris le départ à 6h45 pour réaliser un doublet : Rumes et Quarouble ; les deux autres groupes (l’un mené par Luc V. et l’autre par John) démarreront à 8h pour prendre la route vers Quarouble.

La première partie de la rando est agréable, le long du Ravel jusqu’à Stambruges, pour ensuite nous diriger vers la frontière française. À 500 mètres du lieu d’inscription, le G2 croise Jean Mahy qui venait de fuiter. Il a donc pu compter sur l’aide de quelques coéquipiers pour réparer. Jean marque ainsi ses premiers points de l’année dans le classement de la malchance et a ainsi pu rencontrer quelques nouveaux affiliés. Cet arrêt a permis au G3 de rattraper le G2 et d’arriver ainsi ensemble à l’inscription. Qui dit inscription en France, dit ravito plus qu’agréable : une Pelforth pour les uns, un soft pour les autres et un bon morceau de baguette. Évidemment, l’aîné du club, Jean, n’est pas passé inaperçu, puisqu’il a pris plaisir à expliquer le contenu de sa gourde – un petit jaune – et surtout à préciser le moment le plus adéquat pour le boire – toutes les heures moins le quart.

Après une photo de groupe avec 16 cyclos et demi (n’est-ce pas Alain ? 😉 ), les deux groupes repartent pour la suite de la rando. Marie, motivée, a décidé de rejoindre le G2 pour les 40 derniers kilomètres, une belle manière pour elle de se challenger. Arrivés à Quiévrechain, même si ce n’était pas la rando du jour, le mot picon est prononcé… quelques kilomètres plus tard, à Quiévrain, John improvisera une rando picon, au grand plaisir des cyclos du G2. À peine installés, nous verrons le G3 passer, mais ils ne feront pas demi-tour pour nous rejoindre, il faut bien que quelques-uns restent sérieux.  Nous avons tout de même mieux compris pourquoi Marie avait changé de groupe 😉 Peu de temps après avoir redémarré pour clôturer la rando, Freddy marquera un dernier arrêt pour un problème technique au niveau de sa pédale ; il marque ainsi deux points dans le classement de la malchance.

Le rendez-vous pour l’apéro était donné à 11h à la Fermette. Nous retrouvons les trois cyclos partis plus tôt au matin, le G2 et le G3. Évidemment, en improvisant un arrêt supplémentaire, le G2 est arrivé avec le quart d’heure académique de retard, sans grande conséquence sur le temps dédié à l’apéro. Il faut dire que l’allure a été soutenue tout au long de la sortie. Nous avons maintenu un rythme de 28,5km/h pour 70km. Le G3 a réalisé un parcours d’environ 65 km à une allure de 26km/h (une belle progression pour certains).

Enfin, Laurent L. a également roulé 55 km à 32 km/h aujourd’hui au départ de Baugnies et a été s’inscrire à Froidmont (Rumes). André a réalisé un parcours de 40 km dans la région. Laurence et Pierre ont, eux, réalisé 45 km localement à 27 km/h… sans oublier Thomas et Julien qui ont effectué le « 40 » de la Boulignoise, soit 46 km pour eux 🙂

Non classé

Samedi 14 mai 2022: Tournai

Le premier départ du jour est donné à la ruelle à 8h30, nous sommes 12.

Une heure plus tard, ils seront 5 et tout le monde se rendra à la randonnée organisée par les « Audax Tournai »…

Le G1 est très hétéroclite ce matin mais chacun fait un effort pour que l’union reste la priorité. Sur les bosses à l’aller, les plus forts gèrent pour ne pas faire mal aux autres et les garder dans les roues. Ceux-ci s’accrochent sans se mettre dans le rouge.

Lors de l’inscription, nous avons le plaisir de partager un moment convivial avec Mathilde, figure emblématique des « Picardes ».

Au retour, avec un vent « très faible », mieux mis, la moyenne augmente doucement. Les habitués du G3 (du dimanche), s’accrochent et laissent filer les autres lors des 5 derniers kilomètres. Chacun doit aussi se faire plaisir, après la priorité à l’union du groupe.

Au final, 80km à 27,7km/h pour 57m/10km pour ce premier groupe…